Jirama : le génocide électrique continue

Loading

Dépêche > Energie

Oui oui, il n’y a pas d’autres mots pour qualifier le meurtre économique qui est en train de se dérouler sous nos yeux.

Pour ma part, je suis en train de réduire la voilure et peut-être même un arrêt total des opérations car on ne peut tout simplement pas continuer la collaboration dans ces conditions. Donc commencer à prospecter vers d’autres pays un peu plus … performants ?

6eme dan a 6eme dan …

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RMC
RMC
1 année il y a

pauvre de nous à madagougou alors, mais bon, compréhensible
vao lasa ny Fanahy Masina, dia tonga mavitrika avy any ry losifera mianakavy.
izaho mino, fa na iza hiteny inona eo, hihomehezan’ireo machiavéliquement fotsiny

Rafangy
Rafangy
Répondre à  RMC
1 année il y a

tsy hitanao angaha ny fihomehini mipipiampataloha 13emedan teny imahamasina iny?

Fil info

Vos réflexions

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x