C’est bien d’arriver à convaincre des touristes de venir

Dépêche
Tourisme

Loading

Après, les réalités sur place….

Pas d’eau, pas d’électricité, insécurité maximale, routes pourries, vols intérieurs faméliques, pauvreté partout, du caca sur les plages, des petits voretra partout et on en passe.

C’est compliqué hein ? 🤣

S’abonner
Notification pour
guest
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ericrazafy
ericrazafy
1 mois il y a

ne pas oublier les petits rapts à l’aéroport

za ihany
za ihany
1 mois il y a

Notre voyage de noces a été à Fort Dauphin (que je connaissais déjà) en janvier 2001. Le matin on a voulu longer la plage côté port (je n’ai jamais fait), il y avait encore les 3 épaves plus l’immense verrue que fut le Well Borne. Mon épouse était charmée du paysage depuis la fenêtre de l’hôtel. Mais une fois sur place, en voyant les innombrables “mines” sur le sentier ET sur le sable, tellement grande fut sa déception que depuis, nous avons adopté le terme “délit” pour qualifier ces défécations. et c’était début 2001….
Quelques années plus tard (2006), on a été à 30 kilomètres au nord d’Ifaty (Ambolomailaka). Arrivée de nuit. Le matin, un paysage spectaculaire avec les pêcheurs vezo et tout le tintouin. On est allé piquer une tête dans l’océan sauf qu’un troupeau de cochons (porcs) est venu nous rejoindre.
Comment voulez-vous rameuter du tourisme de masse avec cette réalité.
Il y a des problèmes vraiment basiques que nous n’arrivons pas à normaliser

Rafangy
Rafangy
Répondre à  elman
1 mois il y a

quand le pere et la fille, la mère et le fils ne peuvent pas utiliser le meme wc parce que c’est fady(c’est incestueux de melanger les merdes de papa et de sa fille dans la fosse septique), quand on prefere miser sur un colisée, un stade un telepherique au lieu de regler les problèmes de la jiramaty, on revient toujours au prioritaire urgent et important et quand on ne sait pas cela, voilà le resultat

tsytiafoza
tsytiafoza
1 mois il y a

A Ifaty, lorsque vous n’achetez pas de nourriture au niveau des marchands sur la plage, ils vous disent qu’il faudrait alors payer pour rester sur la plage car la place leur appartiennent (ou qu’ils sont les gardiens à qui le propriétaire a confié les lieux). Plus la peine de parler de Foulpointe …

ranaivo
ranaivo
1 mois il y a

Ni eau, ni energie, donc avec des guides touristiques maimbo helika sy maimbo …. ? Les seuls touristes qui viendront sont la peste, et le cholera

ranaivo
ranaivo
Répondre à  elman
1 mois il y a

Tout sauf les bonnes choses monte en fleche au pays endemique. Et n’oubliez pas le cas des touristes “mis en barbecue” dans l’une de nos iles paradisiaques l’autre jour.

Dernière modification le 1 mois il y a par ranaivo

A la Une

Fil info

Voir d'autres articles

Les derniers commentaires

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x