Bâtir en dur.. en très dur

Loading

Enjana

J’étais parti sur une énième chronique bien sentie et qui ne mâche pas ses mots sur le pays systématiquement cité comme “le plus pauvre du monde” tout au long du weekend, mais au vu de toutes ces photos et videos de désolation dans cette moitié sud du pays, rétropédalage toute.

J’adresse bien entendu toute ma compassion et ma solidarité à l’endroit de toutes les victimes de Batsirai, ainsi que mes sincères condoléances aux familles des décédés.

Bâtir en dur ? En très dur ? Le constat est immédiat sur quasiment toutes ces photos du désastre : tous les petits cabanons, en planches, en tôle, hop, ils se sont quasiment tous disloqués lors du passage de Batsirai. A contrario, très peu de dégâts sur les bâtiments avec des murs en briques, en béton.

A partir de là, l’évidence est donc de construire des ouvrages en dur, pour assurer la sécurité de la population.  Ou à minima, en semi-dur dans les régions côtières. Mais hélas, je connais aussi les réalités et la cherté de faire des choses solides, aux normes.

Mais encore une fois, c’est dommage que l’Etat ne joue pas son rôle de facilitateur, et surtout d’incitateur. Aucune incitation, aucune aide pour construire des habitats en dur, solides. Je sais pas moi, une espèce d’agence nationale pour l’habitat qui pourrait vraiment aider la population, pas forcément d’une manière financière mais pourquoi pas avec des conseils, des normes.. et bah tiens, sur l’art et la manière de faire des toitures par exemple car vu tout ce qui s’est envolé, il y a matière !

Mais tout ceci rejoint évidemment très rapidement la nécessité de faire une urbanisation dans les normes. Bâtir en dur, en très dur les maisons certes mais pas seulement. Des routes solides, des évacuations d’eau bien pensées, la ville ce n’est pas seulement ce qu’il y a au dessus du sol, mais aussi tout ce qu’il y a en dessous : égouts, eaux usées, etc.

Mais encore une fois, tout ceci a un coût. Énorme. Gigantesque. Tout ce qui n’a pas été fait toutes ces décennies, se paie très cher aujourd’hui. Avec en parallèle cette démographie galopante, cette paupérisation permanente, les constructions anarchiques qui l’accompagne, tout ceci va faire que les moindres phénomènes climatiques un peu violents (pluies, cyclones, etc.) auront des conséquences toutes aussi violentes.

Inondations, routes coupées, zones entièrement enclavées, des drames humains dont bon nombres n’arriveront jamais sur les réseaux sociaux car à des kilomètres de toute civilisation.

Dans l’immédiat, on va donc “recenser” les dégâts, décompter les victimes, quémander l’aide internationale.. puis on va bricoler et réparer avec les moyens du bord, en reconstruire … à l’identique 😯

Et on va donc de nouveau attendre le prochain cyclone, il y a de fortes chances qu’il y en ait encore d’autres d’ici le mois d’avril.

Ah la la, c’est compliqué tout ça hein ? Certains pensaient qu’il suffisait de et qu’yapuka … hélas, c’est pas tout à fait comme cela que ça marche.

Et c’est compliqué de faire du neuf avec du vieux.

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cupidon25
Cupidon25
2 années il y a

Il ne suffit pas de bâtir en dur il faut un plan d’urbanisme bien pensé pour toutes les villes et principalement les villes côtières car avec le changement climatique en cours il faudrait prendre en compte la future montée du niveau de la mer et la multiplication des cyclones violent dans notre région. Construire en dur sans ce plan d’urbanisme risque de nous coûter cher

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Vous voyez bien que vous avez pu vous payer ? 21ème partie

En France, cette épisode de covid19 aura au moins eu un mérite : elle a montré que les Français étaient capables de se payer d’abord. Un peu contraints et forcés certes, mais le fait est là : l’année écoulée a vu les épargnes des ménages grimper dans des proportions jamais

Chroniques
elman

Sérieux cette tombola ?

Gné ? Bah je pose quand même la question, vu qu’avec un minimum de connaissances n’importe qui peut élaborer n’importe quel flyer qui lui passe par la tête 🙂 Ceci étant, entre le mandotra vary et autres riz cantonais, la distribution de cadeaux aux enfants en mode père Noël, ou

A la Une
elman

Non mais sérieusement, qu’est-ce qui pourrait changer avec ces gens là ?

Gné ? Oui oui, élections présidentielles toujours.. où l’on nous abreuve encore et toujours de promesses creuses, de “on va faire ceci”, “on va construire cela” et on en passe. Si ça a pu marcher en 2018, et bien désolé mais 5 ans plus tard ça ne marche plus, ça

A la Une
elman

Rang protocolaire

Gné, quoi le rang protocolaire ? Bah nouveau gouvernement endémique toujours, c’est intéressant de noter les rangs protocolaires des différents Ministres … et donc de leur Ministère. Pourquoi faire ? Pour savoir qui a la plus grosse, dans la droite lignée du V du voninahitra ? Euh non, plutôt pour

Chroniques
elman

Bon et sinon il y a quoi d’autre au pays endémique ?

Vous me l’accorderez, l’actu à Tana, à Madagascar en général, n’est guère folichonne ces derniers temps. Elle est même morose, glaciale.. sinistre. Rien d’excitant, que des mauvaises nouvelles, des âneries, voire que des con*neries tous les jours. Non sérieux, j’essaie de dénicher des trucs positifs et plaisants .. mais je

Chroniques
elman

La précision ne s’embarrasse pas de l’à peu près

Gné ? On en revient toujours à notre “mbola mety io ram’s a” national. Mine de rien, une partie de vos maux réside certainement derrière cette petite phrase tellement galvaudée. Un bon artisan a toujours de bons outils. Un excellent artisan fera toujours les choses proprement, en étant attentif aux

Chroniques
elman

Je me paie pour préparer ma retraite : 19ème partie

Ça y est, dorénavant vers le 22 de chaque mois à compter de ce mois de février 2021, je me paie donc automatiquement, qu’il pleuve ou qu’il vente, pour ma future retraite. Et de quelle manière ? Et bien tout simplement qu’au lieu de gaspiller mon argent dans un loyer,

Chroniques
elman

Une pensée à nos disparus

Beaucoup de célébrités décédées cette semaine, mais ce 1 novembre c’est aussi l’occasion de nous rappeler nos propres proches qui nous ont précédés dans le grand voyage. Comme on dit en malgache, “efa nahavita ny fihazakazahana ry zareo”, littéralement “ils ont fini leur course”. Courir après quoi ? La vie

Chroniques
elman

Pourquoi on demande toujours aux Malgaches d’être “patriotiques” ?

C’est toujours curieux cette propension qu’ont certains de systématiquement demander à leurs compatriotes d’être … “patriotiques“. Tu réussis un peu dans la vie ? Allez hop, faut montrer que t’es patriotique. Tu as réussi un truc ou un bidule ? Hop, “ho any tanindrazana“… Tu brilles dans une discipline ?

Commentaires

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x