À quel moment partir à Madagascar ?

Loading

À quel moment partir à Madagascar ?
À quel moment partir à Madagascar ?

Une question qui concerne bon nombre de touristes intéressés par la destination, mais qui ne connaissent pas forcément le climat à Madagascar. Je vous propose donc de faire ensemble un point météo sur la question. 🙂

Les saisons à Madagascar comment ça marche ?

Comme nous sommes dans l’hémisphère sud, il convient de savoir que le roulement des saisons à Madagascar n’est pas du tout identique à celui de l’hémisphère nord. Si en France vous avez par exemple 4 saisons, printemps, été, automne et hiver, avec les températures qui vont bien avec, à Madagascar on peut se limiter à 2 saisons : la saison sèche et la saison des pluies.

La saison sèche court en général du mois d’avril à octobre, et la saison humide de novembre à mars.

Pour corser la problématique météorologique et savoir quand partir à Madagascar, le temps à un instant T peut se révéler totalement différent d’une région à une autre et vous devez absolument intégrer ce paramètre suivant le circuit touristique que vous souhaitez effectuer.

À noter que la période cyclonique correspond à la saison humide, avec une très forte probabilité de cyclones le premier trimestre de chaque année.

Evitez la période entre janvier et mars
Evitez la période entre janvier et mars

Malheureusement,  de par leur nature, les cyclones sont imprévisibles et peuvent frapper n’importe lesquelles des 22 régions de la grande île, même si en général le point d’entrée des météores sur le territoire se fait souvent par le nord ou l’est du pays, mais cela n’est bien entendu pas toujours le cas.

La trajectoire est ensuite complètement aléatoire, comme nous l’avons vu.

Et côté températures ?

Sur le chapitre températures, celles-ci seront douces toute l’année, sauf dans la Capitale, Antananarivo, où le thermomètre descendra à son plus bas niveau entre juin et septembre. Si en France pendant cette période vous avez des températures estivales, voire caniculaires, ce sera tout le contraire à Antananarivo sur la même période, où vous aurez à faire face à des nuits très fraîches, voire frigorifiques.

Je remarque que ces dernières années, les hivers dans la Capitale sont de plus en plus rigoureux et de juin à septembre, même s’il y a d’autres options, moi je n’ai qu’une envie à cette période de l’année : quitter la Capitale et migrer en province !

La Capitale est spécifique, car dans le reste de la grande île, les températures seront plus clémentes toute l’année. À noter que c’est le sud du pays qui enregistre les records de températures caniculaires, prenez bien vos précautions si vous envisagez de visiter cette partie de Madagascar.

RN2 - en route vers la côte est
RN2 – en route vers la côte est

L’est de Madagascar, un cas à part également

Concernant les précipitations, le versant est du pays est un peu un cas à part, car c’est celui qui connaît le plus de pluies abondantes, et plus particulièrement entre les mois de juillet et août et souvent en fin d’année également. Les parties sud, ouest et nord du pays se caractérisent par une certaine sécheresse, avec cette belle terre rouge un peu partout, qui a d’ailleurs valu à la grande île son surnom.

L'île rouge
L’île rouge – Le cirque rouge (Majunga)

Par contre, on remarquera la végétation luxuriante sur la partie orientale du pays. Attention, si cette partie est du pays fait partie de votre circuit, l’humidité locale entraîne la prolifération de moustiques et son cortège de maladies typiquement tropicales, comme le paludisme.

Prenez bien vos précautions et la moustiquaire sera votre meilleure amie pour y passer des nuits tranquilles.

Choisissez bien quand partir pour éviter cela - RN5 Foulpointe
Choisissez bien quand partir pour éviter cela – RN5 Foulpointe

Alors, quel est le meilleur moment pour partir à Madagascar ?

J’aurai presque envie de répondre : c’est toujours le bon moment de partir à Madagascar 🙂 Plus sérieusement, la saison humide, je rappelle de novembre à mars, est un peu compliquée. Pourquoi ? Tout simplement à cause du mauvais état du réseau routier et si vous envisagez par exemple de voyager par la route dans certaines parties du pays, ce sera très certainement un périple dont vous vous souviendrez toute votre vie !

Donc si vous me demandez mon avis, je dirais que le meilleur moment pour visiter Madagascar se situe entre avril et octobre, pendant la saison sèche, mais qu’il faut éviter impérativement, comme nous l’avons vu, de séjourner dans la Capitale entre juin et septembre, sauf si vous aimez le grand froid bien entendu.

Dernier point à prendre en compte dans votre calendrier, côté financier cette fois. Comme bon nombre de destinations dans le monde, les billets d’avion pour Madagascar sont soumis eux aussi à la “haute” et à la “basse” saison.

La haute saison c’est bien entendu la période où les billets seront les plus chers, donc renseignez-vous bien auprès de votre compagnie aérienne pour connaître son calendrier de haute et basse saison. Entre mars et octobre par exemple pour l’année 2017, la haute saison chez Air France allait du 31 mars au 26 avril et du 1 juillet au 08 août.

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
mclient
mclient
6 années il y a

je dirai: ce n’est pas le moment.

Vazaha be
Vazaha be
Répondre à  mclient
6 années il y a

@ Elman, je suis d’accord entre avril et novembre sauf pour 2017.
Par contre, quand on a connu les hivers en France ( trente ans en arrière ) avec – 20 degrés ou – 25 degrés Celsius : Ce n’est pas un hiver rude qui table autour des 5 degrés comme à Antsirabe qui vont me faire craindre l’hiver à Madagascar.
Par contre la peste c’est moins attrayant…

Angelike Like
Angelike Like
6 années il y a

En fait Madagascar possède des tas de niches écologiques très diverses et des saisons assez capricieuses.
Pour ma part, j’habite sur la côte-Est et à chaque mois de décembre le niveau du puits diminue de façon assez spectaculaire au point qu’on est souvent obligé dans cette période de fin d’année d’aller acheter de l’eau chloré aux bornes-fontaines de la Jirama.

F
F
6 années il y a

Ce que je préférait c’était octobre-décembre, surtout pour les fruits…
En ce qui concerne la pluie, sur la cote Est, Nord-Est surtout il y a la saison des pluies et la saison pluvieuse…

randria
randria
6 années il y a

Je dirais de mars à juin pour éviter les grosses pluies et le froid sur les hauts-plateaux.
Ou bien de mi-octobre à début décembre, mais pas à Tana. (surtout à partir de fin novembre)

Angelike Like
Angelike Like
6 années il y a

Ah la la! La question est mal posée une fois de plus car le titre devrait être “quel est le moment le plus propice de partir de Madagascar”…
Comme quoi une ou deux lettres peuvent inverser le thème de la discution et cette dernière version est de plus en plus d’actualité.

F
F
Répondre à  Angelike Like
6 années il y a

L’on sait très bien que la langue française est assez particulière. La preuve ?

Les bizarreries de la langue française
En voici quelques exemples
Nous portions les portions.
Les poules du couvent couvent.
Il est de l’Est.
Je vis ces vis.
Cet homme est fier. Peut-on s’y fier ?
Nous éditions de belles éditions.
Je suis content qu’ils content ces histoires.
Il convient qu’ils convient leurs amis.
Ils ont un caractère violent ; ils violent leurs promesses.
Nos intentions sont que nous intentions ce procès.
Ils négligent leurs devoirs; je suis moins négligent qu’eux.
Ils résident à Paris chez le résident d’une nation étrangère
Les cuisiniers excellent à faire ce mets excellent.
Les poissons affluent à un affluent.

Fil info

Voir d'autres articles

Chroniques
elman

Le premier tour, le remake ?

Les premières publications des résultats de ce deuxième tour ont démarré exactement comme celles du premier tour : démarrage en tête du candidat n°13, talonné par le numéro 25. S’il est encore prématuré de parler de victoire de Andry Rajoelina avec à peine 6% des BV traités (en date de

Chroniques
elman

Yaourts Leader Price, le banc d’essai

Grand oublié de notre banc test sur les yaourts à Madagascar, les yaourts produits par Leader Price font aujourd’hui, pour me faire pardonner, l’objet d’un banc d’essai à part. Alors, résultat des courses ? Le Packaging Le pot est réduit à sa plus simple expression, avec juste la mention du

Chroniques
elman

Pourquoi on demande toujours aux Malgaches d’être “patriotiques” ?

C’est toujours curieux cette propension qu’ont certains de systématiquement demander à leurs compatriotes d’être … “patriotiques“. Tu réussis un peu dans la vie ? Allez hop, faut montrer que t’es patriotique. Tu as réussi un truc ou un bidule ? Hop, “ho any tanindrazana“… Tu brilles dans une discipline ?

Chroniques
elman

Et voilà déjà la rentrée

Mince, lundi 3 septembre 2018 déjà et ça y est, la plupart d’entre nous retrouvons déjà le chemin des écoliers. Rentrée professionnelle, reprise du train train quotidien du boulot, rentrée scolaire pour les enfants, rentrée sociale, politique … Et justement sur le terrain politique, ce sera le dernier trimestre de

A la Une
elman

Alors ce pataquès ?

Gné ? Ah si si, même moi j’apprends encore des mots nouveaux, en lisant les articles de la Presse internationale. Après simulacre, mascarade, cirque, pantalonnade… voici donc le pataquès tompokolahy sy tompokovavy. Pataquès : Faute, incorrection de langage quelconque; discours confus. Synon. baragouin, charabia, galimatias, lapsus.Discours plein de pataquès On

Chroniques
elman

Le génocide malgache

Génocide, nom masculin : destruction méthodique d’un groupe humain. L’extermination des Juifs par les nazis est un génocide. Gné ? Oui, le titre est très fort mais dans les faits, c’est bien ce qui se passe aujourd’hui à Madagougou non ? Une population que l’on est en train d’assassiner à

Chroniques
elman

Bon, alors, à qui la faute ?

Bah oui, quand on perd et que l’on n’est pas arrivé à se qualifier pour la CAN, il faut trouver des têtes à couper, des boucs émissaires, des têtes de Turcs … Le grand jeu de la patate chaude cpasmafotiste va ainsi pouvoir commencer. C’est qui le.s responsable.s à livrer

Chroniques
elman

Je reviens sur l’AP-HP

Gné ? Oui oui, l’”Assistance publique – Hôpitaux de Paris“… Cet établissement public de santé français qui, selon Wikipédia, exerce le rôle de centre hospitalier universitaire pour Paris et l’Île-de-France. J’en ai déjà parlé à maintes reprises, mais je ne peux m’empêcher d’y revenir encore une fois, tellement leurs prestations

Chroniques
elman

Que produisons nous depuis 2009 ?

Gné ? Oui oui, la question est limpide : Que produisons nous depuis 2009 ? Quels produits finis ? Quels services ? Qu’exportons-nous ? Quelles richesses ?  La réponse est rien. Ou quasiment rien. Les litchis, la vanille, vita. Le tourisme vita. Les mines, on a vu la gabegie, avec

Commentaires

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x